A Love So Beautiful UNE

[C-Drama] A Love So Beautiful

« Dans ma vie, il n’y a rien de plus important que dessiner, mais à 16 ans, la chose la plus importante, c’était lui. »

Une demoiselle pétillante qui n’a d’yeux que pour un garçon dont la gaucherie affective n’a d’égale que sa jalousie. Un athlète qui se prend d’affection pour sa vie lycéenne, des jeunes étudiants qui apprennent à grandir. Retour sur un drama jeune et plein de romance !

Informations

Titre original : 致我们单纯的小美好 (Zhì Wǒ Mén Dān Chún Dí Xiǎo Měi Hǎo)
Titre anglais : A Love So Beautiful
Pays : Chine
Genres : romance, jeunesse, école, webdrama
Nombre d’épisodes : 23 épisodes de 45 minutes + 1 épisode spécial
Diffusion : du 9 novembre au 7 décembre 2017 sur Tencent Video
Production : Dai Lu (戴璐)
Réalisation : Yang Long (杨龙)
Scénario : Zhao Gan Gan (赵乾乾), Wu Tong (吴桐), Duan Yu Yue (段余乐), Yu Ku (鱼枯), Zhou Chu Cen (周楚岑), Wang Yan Bei (王妍蓓)
D’après le roman To Our Pure Little Beauty de Zhao Gan Gan
Disponibilité : Huace Global (YouTube, en cours de traduction) – Viki (à venir)

Synopsis

Chen Xiao Xi est une petite lycéenne pétillante qui n’aime guère étudier. Elle n’a d’yeux que pour Jiang Chen, son camarade de classe et voisin depuis toujours. Elle met tout en oeuvre pour poursuivre ce jeune génie réservé mais populaire. Pour l’aider, elle peut compter sur Lu Yang, son drôle camarade de classe, sur Lin Jing Xiao, aussi intelligente que loyale, et sur Wu Bo Song, un nageur nouvellement arrivé au lycée qui se prend très vite d’affection pour Xiao Xi. A Love So Beautiful nous contre leur vie et leurs amours, du lycée à l’âge adulte.

Bandes-annonces

Voici les bandes-annonces du drama. Comme c’est généralement le cas avec les dramas chinois, elles contiennent énormément de spoilers, considérez-vous avertis ! La première bande-annonce  est disponible à ce lien en VOSTA avec la voix de Xiao Xi. La deuxième se trouve ici en VOSTA, avec la voix de Jiang Chen et axée sur le triangle amoureux. La troisième bande-annonce est disponible à ce lien en VOSTA.

Casting

Les acteurs qui ont joué dans A Love So Beautiful sont pratiquement tous nouveaux dans la sphère dramatesque. En effet, ce drama est le tout premier projet de Shen Yue, Gao Zhi Ting et Sun Ning. Je ne dirais pas que leurs jeux d’acteur sont impressionnants, mais je trouve qu’ils ont assurément du potentiel. Shen Yue était photographe à la base et s’en sort vraiment pas mal ici. J’ai hâte de la voir dans le remake de Meteo Garden, dans un rôle qui devrait être différent de Xiao Xi. Quant à Wang Zi Wei, elle était déjà apparue dans The Starry Night, The Starry Sea 2, que je n’ai pas vu donc je n’ai aucun point de comparaison. Cela dit, j’ai beaucoup apprécié son jeu dans A Love So Beautiful : elle a très bien mené son personnage ! Enfin, j’avais déjà aperçu Hu Yi Tian de loin dans Rush to the Dead Summer. Avec ce nouveau drama, j’ai pas mal craqué pour lui. En rétrospective, il n’était pas exceptionnel, ses lignes étaient même plutôt monotones, mais ça correspondait bien à son rôle. Qui plus est, il est bien charmant et prometteur en tant qu’acteur. Voilà donc de nouveaux noms que j’ajoute dans ma liste d’artistes à suivre.

Les personnages

Chen Xiao Xi est une lycéenne ordinaire et pleine de vie. Son quotidien n’a aucun secret pour personne : courir après Jiang Chen. Si au départ, cette protagoniste semble clichée, c’est-à-dire aveuglée par l’amour et caractérisée par sa naïveté excessive, la suite du drama lui donne plus de profondeur. En effet, elle se révèle être consciente de la non-réciprocité de ses sentiments, ce qui n’empêche pas sa vie de tourner majoritairement autour de Jiang Chen. Par occasion, Xiao Xi fera même preuve d’une perspicacité surprenante. C’est d’ailleurs assez étrange, ces moments de lucidité et de maturité qui apparaissent ci et là alors qu’elle brille beaucoup plus souvent par sa naïveté. Quoi qu’il en soit, l’absence d’aveuglement absolu et une personnalité pleine d’entrain font de Xiao Xi un personnage adorable et attachant.

Quant à Jiang Chen, il commence lui aussi par ressembler aux héros typiques des mondes fictifs : intelligent, arrogant, réservé, populaire, etc. En fait, il l’est, mais seulement pour tous ceux qui le côtoient dans le drama. Le public, lui, se rend compte rapidement que sa froideur n’est qu’apparente : les sourires secrets, les regards volés et l’attention discrète qu’il porte à Xiao Xi sont bien mis en avant par la réalisation du drama. En réalité, Jiang Chen est quand même bien attaché à cette voisine de toujours, peut-être malgré lui, d’ailleurs. Sa fausse indifférence n’a vraiment d’égale que sa jalousie, un sentiment qui va d’ailleurs révéler sa possessivité et son immaturité. Elle fait de Jiang Chen un garçon non pas parfait, mais réel, et parfois même cruel, malheureusement. Il est vraiment à l’image même d’un adolescent qui ne sait pas vraiment ce qu’il ressent et qui bat donc le chaud et le froid. Jiang Chen n’est pas de ceux qui affichent leur arrogance à toute épreuve, c’est plutôt un garçon qui ne sait pas très bien communiquer et dont le silence ne cache que son désarroi et sa maladresse.

D’autre part, nous avons Wu Bo Song, ce nouvel élève qui représentera la vie sportive. C’est un lycéen dont la jeunesse a été consacrée à la natation et c’est lui qui illustrera les problèmes qu’un jeune peut avoir, tiraillé entre les compétitions et la vie scolaire. Peu habitué à côtoyer des camarades de classe, il se prend très vite d’affection pour ses nouveaux amis, et c’est ainsi qu’il va énormément me toucher. Ce garçon, c’est vraiment une pépite : la façon qu’il a vouloir donner le sourire à Xiao Xi est vraiment touchante, surtout qu’il allie discrétion et exubérance. Oui, vous avez bien lu. Autant il sait garder le secret sur nombre de ses actes, autant il peut également s’afficher devant les caméras.

Enfin, Lu Yang et Lin Jing Xiao, surnommée Jing Jing, complètent ce groupe d’amis. Lu Yang est typiquement le clown de service : mauvaises notes, adeptes des jeux vidéo, peu sérieux, soit il fait rire la galerie, soit on ne peut s’empêcher de secouer la tête devant ses facéties. Cependant, ce personnage aussi n’est pas si simple. De fil en aiguille, on découvre le secret de ce garçon apparemment jovial en toutes circonstances. Quant à Jing Jing, c’est une meilleure amie en or. Intelligente et assurée, elle est incroyablement loyale et n’hésite pas à sortir les poings devant les injustices. Toujours là pour Xiao Xi, c’est également la seule qui saura observer la dynamique affective du groupe et de la classe dans son ensemble.

Mon avis

► Du lycée à l’âge adulte

A Love So Beautiful est séparé en deux parties distinctes : le lycée et l’âge adulte. Certes, on suit les personnages de la jeunesse à l’âge adulte, mais un focus est réalisé sur la période lycéenne, qui dure bien deux tiers du drama, puis sur des personnages qui ont grandi. La première partie permet de poser le contexte, de présenter les personnages, de les voir apprendre à se connaître. C’est une période importante au sein du drama, et somme toute bien mignonne.

Quant à la seconde partie, ce n’est peut-être pas la plus joyeuse, mais elle n’en est pas moins intéressante. J’ai apprécié voir la façon dont les personnages ont évolué. La nouvelle dynamique qui s’est installée m’a beaucoup plus. Xiao Xi est plus sûre d’elle, plus mature. Jiang Chen, lui, a toujours autant de mal à communiquer, mais il apprend de ses erreurs et à être proactif. Bo Song a également pris en assurance. Enfin, Lu Yang et Jing Jing nous servent d’ancres dans ce futur en restant fidèles à eux-mêmes : ce sont des amis loyaux, toujours présents, avec parfois le mot pour rire, parfois le mot de soutien, et souvent le petit coup de pouce pour faire avancer les autres.

► De la pure romance

Au départ, j’avais démarré ce drama en m’attendant à une amourette mais également une amitié de jeunesse. Je suis de celles qui craquent bien trop facilement devant les jeunes amitiés, dans un décor scolaire, avec les difficultés qui n’existent qu’à cet âge-là (qu’est-ce que je me sens vieille en disant ça !). Cependant, je me rends vite compte que ce drama va tourner essentiellement autour de la romance. Certes, nous avons des scènes dédiées aux liens qui soudent le groupe, aux amitiés qui se forgent. Toutefois, elles ne sont pas assez nombreuses à mon goût, avec Xiao Xi qui revient inlassablement à sa poursuite de Jiang Chen alors qu’elle pourrait beaucoup plus chérir l’amitié indéfectible de Jing Jing (une certaine question dans un escalier pour une histoire de montre ne me revient toujours pas, par exemple). Heureusement que Xiao Xi sait se ressaisir lorsqu’il le faut et que le groupe reste soudé à travers les âges.

Outre les amis, les parents de Xiao Xi nous sont également présentés à plusieurs reprises, mais ils sont plus là pour des histoires de péripéties qu’autre chose. De même, quelques intrigues touchent à la pression scolaire, aux problèmes familiaux et autres sujets. Cependant, on revient invariablement à la romance, tout y est lié. Ainsi, malgré les amis, les camarades de classe ou tout l’environnement personnel et professionnel, A Love So Beautiful reste majoritairement centré sur une chose : la romance. C’est elle qui est vraiment mise en avant, même si l’on voit évoluer l’ensemble des personnages. C’est donc une première déception, mais une fois celle-ci passée, il ne nous reste plus qu’à fondre devant l’écran. C’est que la romance est vraiment toute mignonne, et très réelle. Elle n’est pas parfaite, il y a des hauts et des bas, des problèmes de communication, mais aussi beaucoup de douceur, de gestes simples et touchants.

► Quelques déceptions…

A Love So Beautiful a été l’objet de quelques déceptions. J’en ai évoqué une plus haut, s’agissant de la direction choisie dans le drama qui est principalement axé sur la romance. Quelques autres points m’ont chiffonnée.

Tout d’abord, avec le drama centré sur la romance, il y a quelques incohérences de scénario. Par exemple, c’est toujours à Jiang Chen que Xiao Xi va demander de l’aide en ce qui concerne les études. C’est à en oublier que sa meilleure amie Jing Jing est tout aussi intelligente !

Ensuite, je m’attendais à un focus particulier sur le dessin d’après l’introduction du drama. Après tout, Xiao Xi déclarait qu’il n’y avait rien d’autre de plus important que dessiner et Jiang Chen dans sa vie. Oh, le dessin est bien là, mais il est relégué à l’état d’intrigue secondaire, et encore. Cette passion est tellement passée au second plan qu’elle fait plus partie de la narration qu’autre chose.

Enfin, il y a un saut dans le temps dans le drama, et j’ai vraiment trouvé dommage l’absence de la moindre bribe des années passées. J’aurais bien aimé ne serait-ce qu’un montage de scènes, un peu comme le Fated to Love You original. À part quelques phrases rapides prononcées ci et là pour décrire le temps écoulé, on ne ressent pas émotivement ce saut dans le temps, on ne fait que le comprendre intellectuellement lorsqu’on voit les nouvelles personnalités. C’est vraiment regrettable, car cela aurait pu apporter un autre éclairage aux relations qui se sont établies, amené plus de poids à certains liens, plus d’intrigues à la romance.

Pour terminer, j’ai remarqué que certaines des scènes présentes dans les clips vidéo des OST et dans les bandes-annonces étaient inexistantes dans le drama. Or, certaines paraissaient très importantes (en l’occurrence, j’ai en tête une scène importante où une ligne du dialogue n’apparaît pas dans le drama…) et d’autres semblaient vraiment trop mignonnes (par exemple, Jiang Chen qui court dans l’hôpital avec ses « ballons »).

► … et beaucoup de choupitude.

Heureusement qu’il y a plein de bons points pour compenser et faire de ce drama une histoire que j’ai énormément appréciée. J’ai déjà mentionné l’évolution des personnages, qui est assez intéressante à voir. De même, j’ai pris mon pied devant la romance et les personnages qui sont vraiment mignons. Xiao Xi est une boule d’énergie qui ne se décourage pas. La réalisation a mis en évidence les sourires en coin de Jiang Chen, dont l’indifférence nous frustre et dont l’affection secrète fait fondre les cœurs. C’est sans compter Wu Bo Song, précieux garçon, Jing Jing, amie loyale, et Lu Yang, toujours là pour détendre l’atmosphère. Vous l’aurez compris, ces cinq protagonistes forment un ensemble que j’ai particulièrement apprécié.

Ensuite, un certain détail m’a fait sourire à maintes reprises : la différence de taille entre Xiao Xi et Jiang Chen. Elle fait bien une à deux têtes de moins que lui ! Le drama n’a pas vraiment mis l’accent sur ce point, il n’y a que quelques scènes éparpillées qui utilisent cette différence, et j’ai apprécié le caractère aléatoire de ces moments. Ainsi, le drama n’en fait pas trop, et nous permet d’observer ce détail à notre guise. Je l’avoue, trouver cela ridiculement adorable part du stéréotype qui veut que le garçon soit plus grand que la fille. Je n’adhère pas forcément à cet adage, car ce critère physique ne devrait entacher aucune relation, mais cela ne m’a pas empêchée de fondre et de sourire comme une délurée (cette scène, avec le livre en haut de l’étagère, je ne sais pas si j’en ris ou si j’en pleure).

Enfin, j’ai adoré les petits épilogues diffusés dans les épisodes. À la fin de chaque épisode, on revient sur une scène de l’histoire, ce qui permet d’avoir plus de détails sur un passage en particulier. Ainsi, des faits très intéressants sont dévoilés : la présence secrète d’un personnage ici ou là, des actes que nous n’aurions autrement pas pu deviner, des pensées révélées lors d’une conversation, des scènes absolument ridicules, etc. En tant que public, nous avons donc un autre point de vue et plus d’informations ; nous devenons omniscients en quelque sorte.

Pour terminer, j’ai trouvé très agréable que la chaîne officielle ait diffusé les scènes coupées et les coulisses du tournage. Le plaisir est prolongé et on peut observer l’alchimie qu’il y a sur le plateau. Tout est sur YouTube !

Les OST

Le générique d’ouverture est intitulé You Will Know How Much I Love You et est chanté par Wang Jun Qi. Elle est pleine de guimauve et elle me met toujours de bonne humeur. La mélodie est guillerette, la guitare donne du dynamisme à la mélodie, le rythme est bon enfant, la voix aiguë et l’articulation soignée apportent un côté jeune à cette OST. Par ailleurs, la construction des paroles fait que la chanson reste très facilement en tête (répétition des débuts de phrase). Enfin, ma traduction française est disponible dans cet article et je vous pose ici le MV correspondant (attention, risque de spoiler dans la vidéo).

Quant au générique de fin, il porte le titre Is This A Dream et est chanté par l’acteur principal Hu Yi Tian. Cette fois-ci, il est plus triste et un brin nostalgique, mais reste mélodiquement simple. La chanson est instrumentalement épurée au début avant de prendre petit à petit en intensité et en mélancolie. Ma traduction française est disponible dans cet article et voici le MV correspondant (attention, risque de spoiler dans la vidéo).

Conclusion

Subjectivement, j’ai adoré le drama. Il est terriblement chou, plein de guimauve et dégoulinant de mignonitude. Objectivement, je sais qu’il n’est pas parfait (d’où mes quelques déceptions). Cela dit, je vous recommande ce drama, parce que je trouve qu’il fait vraiment du bien au moral ! Je vous laisse sur les affiches du drama, et je continue d’attendre patiemment la traduction anglaise du roman original. Il y a de grandes chances que la lecture m’offre de nouvelles scènes et je les attends avec grande hâte !

7 réflexions sur « [C-Drama] A Love So Beautiful »

  1. En vrai, je sais pas pourquoi j’ai lu ce truc.
    Je savais que ça allait me donner envie: ça m’a donné envie.
    Je savais que j’ai pas le temps: j’ai toujours pas le temps.
    Je savais donc que je serais frustrée: je suis donc frustrée.

    … 😦

    J’aime

  2. J’ai beaucoup entendu parler de ce drama, plus qu’à le regarder. ^^
    J’avais remarqué la différence de taille dans les vidéos, je trouve cela mignon et ça permet d’imaginer plein de scènes sympas. ^^

    J’aime

    1. Krrrh va donc le voir ! J’ai envie d’avoir d’autres avis, haha. Et si tu rejoins le clan des fans, on t’accueille avec plaisir. Même si t’es pas obligée haha. Et oui, ça engendre du cute, cette différence. (=^^=)

      J’aime

  3. bonsoir! je viens de terminer le drama et je suis un peu déçue, j’aimerais avoir vos avis, j’ai beaucoup aimé les premiers épisode, et j’appréciais vraiment au départ le personnage de JC, mais je trouve qu’il devient un peu détestable, leur premier bisou est horrible et pas du tout romantique (il l’embrasse bourrée, sans son consentement) puis plus tard pareil (elle vient de se cogner elle a les yeux fermés, il n’a pas son consentement) c’est un peu nul qu’elle finisse par se mettre avec un mec qui ne fait rien pour elle mis à part dépenser son argent, plutôt qu’avec le gars qui lui donnerait toute sa vie, qui est prêt à tout pour elle

    je pensais que pour une fois, le personnage principal allait craquer pour le gentil, mais au final non, c’est toujours le beau gosse un peu méchant qui gagne…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.