Attention Love

[TW-Drama] Attention, Love!

« T’aimer secrètement fut le début de la solitude. »

Un garçon intelligent mais renfermé, une fille au cœur chaleureux et aux poings solides, des fiancés improbables, des amis aux personnalités diverses. Retour sur un drama à la fois classique, addictif et frustrant !

Informations

Titre original : 稍息立正我愛你 (Shao Xi Li Zheng Wo Ai Ni)
Titre anglais : Attention, Love!
Pays : Taïwan
Genres : comédie romantique, jeunesse, école
Nombre d’épisodes : 15 épisodes de 70 minutes
Diffusion : du 30 juillet au 5 novembre 2017 sur CTV
Production : Dai Lu (戴璐)
Réalisation : Huang Tian Ren (黄天仁)
Scénario : Jian Qi Feng (简奇峰), Lin Xin Hui (林欣慧)
Disponibilité : Viki (VOSTFR)

Synopsis

Deux couples de meilleurs amis devinrent parents au même moment. Pour respecter les derniers vœux d’un trisaïeul décédé, le premier couple nomma son fils Li Zheng (« Garde-à-vous ! »), le second prénomma sa fille Shao Xi (« au repos ») et les deux jeunes furent promis l’un à l’autre dès la naissance. Chacun grandit en accord avec son prénom : l’un est devenu un garçon diligent et minutieux tandis que la seconde est plus décontractée et paresseuse. Lorsqu’ils se voient de nouveau, ce sont deux lycéens aux personnalités complètement opposées qui doivent vivre sous le même toit. Cela dit, ils s’attirent mutuellement et une vie scolaire mouvementée les attend.

Bande-annonce

Casting

Joanne Tseng, qui enchaîne les rôles principaux depuis ses débuts en 2004 (Refresh ManMarry Me or Not?), retrouve Prince Chiu (My Year of 1997, The Lover’s Lies), sa co-vedette du drama Ti Amo Chocolate (2012) et tous deux forment cette fois-ci le couple principal. Ils jouent très bien la fille chaleureuse et bagarreuse et le garçon introverti et indifférent, mais je ne peux m’empêcher de penser que ces rôles de lycéens et d’étudiants sont dépassés pour ces artistes presque trentenaires. Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas géré leurs personnages, au contraire (d’autant plus que les gènes asiatiques servent encore une fois assez bien ceux qui les portent), mais je ne dirais pas non à plus des rôles plus âgés. Même si j’en conviens, les rôles de femmes d’affaires qu’a jouées Joanne Tseng n’étaient pas toujours synonymes de maturité. Cela dit, j’ai trouvé qu’ils lui correspondaient mieux, quand même.

 

Ils partagent l’affiche avec Riley Wang, un ancien membre du groupe SpeXial qui jouait là son premier rôle majeur, et Guo Shu Yao (The Teenage Psychic, The Devil Game), qui a commencé sa carrière d’actrice en 2011. Greg Han Hsu des Q Series et Huang Xin Di (The Masked LoverMr. Bodyguard 2 à 4) complètent le groupe d’amis.

 

Mon avis

► Une trame classique…

Dès le synopsis, nous devinons une histoire comme on en a vu de nombreuses fois. Et comme à chaque fois, je craque, espérant le petit plus qui fera de ce nouveau drama une belle surprise. En fin de compte, il y a eu de belles surprises, mais aussi pas mal de frustration, et même si quelques éléments sortent du commun, la trame reste vue et revue.

S’agissant du scénario, elle est aussi classique que l’annonce le synopsis. Une fille et un garçon sont promis l’un à l’autre dès la naissance, mais les circonstances les séparent avant qu’ils ne se connaissent vraiment. C’est à l’adolescence qu’ils se retrouvent, lorsque Li Zheng revient de l’étranger pour vivre chez Shao Xi. À partir de là, c’est comme si nous avions une fille qui rencontre un garçon. Leurs personnalités opposées créent des étincelles. La douceur et les premiers émois s’installent, puis les rivaux apparaissent et les péripéties s’enchaînent. Classique, n’est-ce pas ? En plus, nous avons une héroïne franche et chaleureuse avec un grand sens de la justice avec un protagoniste du genre froid et très secret. Le cliché de base. Cela dit, c’est assez mignon de les voir apprendre à prendre soin l’un de l’autre.

► avec quelques surprises…

Les protagonistes

Heureusement, ils sont bien plus que cela. Xiao Xi agit véritablement selon son sens de la justice et n’hésite pas du tout à se servir de ses poings pour faire passer le message. Après tout, son père a souhaité qu’elle apprenne tous les arts martiaux possibles et il faut bien qu’elle s’en serve. D’ailleurs, il est agréable de voir une héroïne réellement utiliser sa pratique martiale pour ses idéaux. On est bien loin de la très délicate Tao Hua de MoMo Love, championne de judo mais surprotégée par ses frères. Là où Eun Ha Won de Cinderella and the Four Knights oscillait entre aisance martiale et demoiselle en détresse selon le but de la scène, Shao Xi campe toujours sur ses positions. Que ce soit pour défendre ses amis, pour aider ses ennemis ou même pour montrer qui est le chef au nouveau venu (oui, oui, je parle de Li Zheng), la jeune fille prend toujours les armes et botte littéralement les fesses de tout le monde ! Elle n’a vraiment volé son surnom de Zhong Ge (« frère Zhong ») à personne !

Cela lui joue d’ailleurs des tours, et c’est là qu’intervient Li Zheng, le cerveau de l’affaire. Parlons-en de lui, d’ailleurs. Si au départ, nous pensons avoir affaire avec le héros masculin typiquement arrogant, nous sommes progressivement détrompés. Certes, arrogant, il l’est. Après tout, il est d’une intelligence assez remarquable (sauf en ce qui concerne les affaires de cœur… j’y reviendrai). Cependant, son indifférence cache surtout sa difficulté à s’ouvrir aux autres. Lui qui a perdu ses parents très tôt, il porte en lui une très grande sensibilité et un cœur en or que Shao Xi mettra un point d’honneur à faire renaître. Lorsqu’il s’attache à quelqu’un, c’est pour de bon. Une fois la carapace brisée, Li Zheng n’est qu’un garçon qui ne sait pas toujours bien communiquer et qui finit par jouer le protecteur silencieux.

L’environnement familial

L’une des très bonnes surprises de ce drama fut la famille de Shao Xi. Fini les familles qui poussent les enfants à se marier ou à se séparer comme dans Hana Yori Dango. Certes, Li Zheng et Xiao Xi sont « fiancés » mais cela a vraiment plus valeur d’anecdote qu’autre chose. Non, dans Attention, Love!, les parents sont tout simplement adorables : ils ne veulent que le bonheur de leur fille ET celui du fils de leurs meilleurs amis. Qu’ils finissent ensemble ou non. D’ailleurs, le couple Zhong a pour philosophie de laisser les enfants vivre leur vie : les parents les soutiennent toujours, dans le bon comme le moins bon, et ils seront toujours là en cas de besoin. Alors certes, devant ce couple, on ne sait parfois plus où se mettre tant ils peuvent être embarrassants et excentriques, mais on ne peut que les adorer.

► et un coup de cœur inattendu…

Je ne peux pas parler de ce drama sans vous parler d’Angelina, mon gros coup de cœur. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance ! Dès sa première apparition, je n’attendais qu’une chose : que ses scènes se terminent. Angelina est le genre de fille aux manières un peu hautaines et aux allures de princesse. Sa petite voix fluette, son immaturité et son caractère gâté m’insupportaient au plus haut point.

Cependant, tout change dans la seconde moitié du drama. Angelina garde ses mimiques arrogantes et ses petits airs capricieux, mais lorsqu’ils sont mis au service de sa nouvelle amitié avec Shao Xi, elle devient une amie précieuse et une alliée de taille ! En fait, c’est d’autant plus satisfaisant de la voir déjouer l’ennemi avec autant de faux sourires et de sarcasme. Elle a pourtant tout du second lead féminin classique que nous nous plaisons généralement à détester… excepté un bon cœur et une personnalité intègre et loyale. Une fois les bonnes amitiés liées, nous découvrons une demoiselle déterminée et courageuse, en amitié comme en amour. Nous nous prenons alors très vite d’affection pour cette jeune fille qui se révèle pleine de surprises.

► mais des longueurs…

Attention, Love! est surtout centré sur la romance des deux protagonistes. Trop même, au point où toutes les autres intrigues sont soit sans grande substance, soit écrites dans le seul but d’insérer des péripéties dans la romance. Alors forcément, quand c’est la romance qui porte l’histoire, il faut faire durer les choses. Et c’est là que les choses coincent, parce qu’à ce dessein, les personnalités de Shao Xi et Li Zheng en prennent un sacré coup.

D’une part, Shao Xi d’ordinaire si franche et directe perd trop souvent de son aplomb dès lors qu’il s’agit de ses sentiments. Alors oui, elle prend plusieurs fois son courage à deux mains, mais ce n’est que pour fuir encore plus par la suite. Les faux-semblants et les rires forcés sont parfois à n’en plus finir dans certaines parties du drama. D’autre part, Li Zheng est un garçon particulièrement intelligent, mais avec un quotient émotionnel très bas. Il est évident qu’il est très attaché à Shao Xi, et les sentiments qu’il lui porte sont manifestes pour tout le monde… sauf pour les deux concernés. Du coup, il n’hésite jamais à la protéger en secret, mais lorsqu’il s’agit d’affronter son propre cœur, il n’est plus qu’indécision et doute.

Combinez ces deux adolescents qui tergiversent bien longtemps avec une succession de mauvais timing et vous obtenez Attention, Love!, un drama dont les héros se tournent autour presque du début à la fin.

► et plusieurs déceptions de taille.

Outre les frustrations précédentes, deux points m’ont particulièrement déçue et, coïncidence, ils concernent les deux garçons de l’histoire.

Tout d’abord, revenons sur Li Zheng. Comme je vous l’ai dit, il est intelligent et il finit par jouer le protecteur secret de ceux à qui il s’attache. Eh bien, ce jeune homme taciturne n’hésite pas à mettre ses dons d’observation au service de sa cause. Plus explicitement, Li Zheng fait parfois preuve d’une noirceur sous-jacente et il est prêt à tout pour arriver à ses fins. Cependant, ce côté sombre de sa personnalité ne se manifeste réellement qu’une seule fois et… c’est tout. Même si son petit côté manipulateur et son regard acéré, qui ne sont pas sans me rappeler Yoo Jung de Cheese in the Trap, apparaissent plusieurs fois, son second visage n’est révélé qu’une seule fois. J’ai trouvé cela très dommage, car cela aurait pu ajouter une intrigue intéressante à l’histoire et donner encore plus de profondeur à Li Zheng. Une ligne directrice effleurée, mais pas exploitée.

Enfin, ma seconde déception concerne Wang Jin Li. Ce n’est pas de sa personnalité que je parle ici, même si son immaturité et son incapacité à comprendre les refus peuvent être très limites (heureusement, il se rattrape ensuite !). Non, j’aborde ici le milieu dont provient le jeune homme. Les conflits familiaux sont évoqués, son père et son frère sont présentés, les relations sont exposées, mais… c’est tout. Aucune résolution, aucune exploitation, aucun rebondissement, rien ! Comme s’il s’agissait d’une simple anecdote, en passant, alors que cela aurait pu être tellement plus. Non pas que je veuille une incidence quelconque sur les relations qu’entretient Jin Li avec ses amis (il y a suffisamment de dramas dans lesquels la famille se mêle beaucoup trop de tout et de rien), mais il aurait été intéressant de voir comment son environnement personnel aurait pu le faire grandir. Même sa prise d’indépendance est pratiquement passée sous silence. La seule évolution observée, c’est la transformation d’un coureur à jupons au garçon final. Ainsi donc, une idée à peine effleurée et c’est bien regrettable.

Les OST

L’album musical du drama, sorti le 18 août 2017, contient 11 titres au total, interprétés par divers artistes du label HIM International Music Inc. Il est aussi intéressant de noter que l’opening Love is Happening (愛正在發生) est chantée par Prince Chiu tandis que Joanne Tseng prête sa voix pour l’ending intitulée Guess (猜猜看). Je vous pose ci-dessous la liste complète des titres. Quelques noms d’artistes ne vous seront peut-être pas inconnus et si la chanson Close To You vous dit quelque chose, c’est peut-être parce que vous l’avez croisée dans le drama coréen She Was Pretty ou encore entendu sa reprise par The Carpenters.

1. Love is Happening (愛正在發生) de Prince Chiu
2. Guess (猜猜看) de Joanne Tseng
3. Just Loving (我愛著就好) de Janice Yan
4. Close To You de Karen Lin (林愷倫)
5. The Window (窗) de Prince Chiu
6. Falling For You (栽在你手裡) de Popu Lady
7. Mr. Popular (萬人迷不迷) de Calvin Chen
8. You Better Not Think About Me (你就不要想起我) de Hebe Tien
9. Give Me Your Love (給我你的愛) de Tank
10. Leave Me Alone (寂寞寂寞就好) de Hebe Tien
11. It Had to Be You (非你莫屬) de Tank

Conclusion

Je dirais que Attention, Love! reste un drama taïwanais somme toute classique, à l’image de nombreuses autres séries de la même origine. De la romance, un peu niais et un récit globalement prévisible. Il ne faut pas s’attendre à de grandes surprises, mais l’ensemble reste bien mignon. De plus, Joanne Tseng et Prince Chiu ont une superbe alchimie et certains personnages valent vraiment le détour. Pour finir, ce n’est pas le drama du siècle, mais ça reste une petite comédie romantique bien sympathique pour passer un bon moment tranquille et sans prise de tête.

2 réflexions sur « [TW-Drama] Attention, Love! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.