[Event] Korea Days 2018

Korea Days 2018

Désolée pour l’absence d’articles ces trois dernières semaines ! Entre itinérance et vacances, il m’a été difficile de trouver du temps d’écrire correctement. C’est donc reparti aujourd’hui avec quelques bribes de ma vie de passionnée : je reviens sur un événement qui a eu lieu le mois dernier.

Les vendredi 12 et samedi 13 mai 2018 s’est tenue la 3e édition des Korea Days à Lyon, une convention lyonnaise dédiée à la culture coréenne. Je me souviens avoir participé à la toute première édition et j’ai remis le couvert cette année pour K.Owls. Vous trouverez mon expérience dans ce live report (organisation, activités, déroulement) et je vais vous narrer ici mon week-end d’un point de vue plus personnel : mes découvertes, les prestations qui m’ont marquée, etc.

Tout d’abord, participer à des événements autour de la culture asiatique est toujours un délice, d’autant plus lorsqu’ils se déroulent ailleurs qu’à Paris. Je ne porte aucun mauvais sentiment à l’égard de notre capitale (au contraire), mais il est agréable de savoir que l’engouement pour l’Asie va au-delà des murs d’Ile-de-France et qu’un public encore plus large peut être atteint. Que cela se déroule à Lyon, ma ville à moi, n’est que la cerise sur le gâteau.

Ayant déjà participé à la première édition de la Korea Days, j’ai pu me rendre compte assez vite des énormes progrès réalisés pour cette convention. D’une part, elle ne se déroulait plus sur un jour, mais sur un week-end entier. D’autre part, les visiteurs avaient le loisir de se promener sur deux étages, contre un seul au tout départ. C’était nettement plus agréable puisque nous avons ainsi eu le temps de profiter à fond du week-end (surtout pour celles et ceux qui ne sont pas la région, même si les grèves SNCF ont malheureusement frappé) et l’opportunité de découvrir encore plus de noms, groupes et commerces.

Pour commencer, j’ai vraiment vécu les Korea Days à fond : j’étais présente dès l’ouverture et jusqu’à la fermeture ! C’est que le badge presse (merci K.Owls et l’équipe des Korea Days !) est assez pratique dans un tel décor : pas besoin de faire la queue pour rentrer. De plus, j’ai pu rentrer avant l’heure officielle d’ouverture, ce qui m’a permis de repérer les lieux et mitrailler de photos les stands avant que le public ne foule le terrain. Un vrai régal.

Bref, organisation mise à part, le week-end a été très fort en spectacles. Les performances se sont succédé tout le week-end : ce fut danses, chants, concours et concerts à gogo ! N’ayant pas été présente en 2017, j’ai pu découvrir cette année le groupe Anyway qui a mis le feu sur scène. L’autre showcase très attendu fut celui de  The only Lil Homie, un artiste indépendant influencé par les sons coréens. Cela dit, il n’y en avait pas que pour les artistes sur scène ! À l’étage, la file d’attente pour rencontrer des personnalités telles que Seboom, SeonShin et Marie C. Palot était interminable. C’était vraiment impressionnant ! Le week-end a aussi été ponctué de nombreuses conférences très passionnantes, autant sur la littérature que la culture (Soju or Die par exemple).

En fait, il y a même eu tant d’événements qu’il a fallu faire des choix : impossible d’assister à tout, à moins de se dédoubler. Clairement, il n’y avait pas le temps de s’ennuyer. Grande dramavore que je suis, vous serez peu surpris d’apprendre que j’ai tenu à participer aux deux quizz dramas organisés par la convention. En fin de compte, je ne comptabilise qu’une seule déception :  je n’ai pas pu assister au concours de cosplay. Heureusement, j’ai pu me rincer l’œil en voyant quelques cosplayers se balader avant (ou après ?) leur défilé sur scène. J’ai cru reconnaître un Wang So (de Scarlet Heart Goryeo) quelque part…

Ce que je retiens surtout de ce week-end coréen, ce sont les rencontres et les découvertes. En effet, j’ai pu rencontrer Mia (un autre hibou K.Owls) ainsi que Daejee, une dramavore dont la popularité ne cesse de croître avec sa chaîne YouTube (vous pouvez d’ailleurs retrouver son interview sur K.Owls). Enfin, dans son cas, c’était plutôt des retrouvailles, puisque j’avais déjà eu la chance de la rencontrer lors du 12e Festival du Film Coréen à Paris. Quoi qu’il en soit, week-end très fructueux en discussion et j’ai clairement pris mon pied !

Korea Days - Daejee

Chargée de réaliser des interviews pour K.Owls, j’ai également pu rencontrer Brian a.k.a The Only Lil Homie. Lui et sa bande d’amis m’auront bien fait rire ! J’ai également pu interviewer le groupe The Hive. Les garçons m’avaient déjà impressionnée via leurs vidéos, mais les voir danser sur scène en live, c’est encore plus impressionnant. Pour tout dire, ce groupe de danse est un de mes gros coups de cœur du week-end et je vais assurément suivre de près leurs performances ! Les autres groupes (invités et participants aux concours) n’ont pas démérité non plus et je vais m’intéresser de plus près à leur parcours.

Korea Days - The Hive

Pour terminer, je suis plus que ravie de mon week-end coréen ! Il a été riche en révélations et en émotions. D’ailleurs, un grand merci à Marion, responsable presse, dont l’aide précieuse a permis de rendre ce week-end terriblement sympathique. Même mon portefeuille est content, puisqu’il n’a pas été trop dérangé, malgré moult tentations. J’ai été raisonnable et je n’ai craqué que pour un T-shirt de Babbayo (et les Bubble Tea. Ça, c’est presque obligé). Il est simple, mais tellement stylé. Je vous recommande d’ailleurs vivement cette petite e-boutique qui a tout juste un mois : les articles sont bigrement cools et les filles de Babbayo sont vraiment adorables. Impossible d’être déçu !

Sur ce, je vous donne rendez-vous l’année prochaine~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.