Tale of the Nine-Tailed EP02

[Récap] Tale of the Nine-Tailed : épisode 2

Après le premier épisode, j’ai sans surprise enchaîné sur l’épisode 2 de Tale of the Nine-Tailed. En voici un récap et mes impressions sur cette suite où de nouveaux mystères s’installent.


On commence par un flashback : autrefois, Lee Yeon, gardien de la montagne, se fait réveiller par une enfant qui lui caresse la tête comme un chien. C’est Ah Eum, qui devine qu’il est un renard.

« Si je devais changer un seul moment de mon passé, je m’assurerais que cette fille ne me trouve jamais. » – Lee Yeon

Ah Eum grandit, devient une belle jeune femme (avec le visage de Jo Bo Ah), donne un parapluie rouge à Lee Yeon. Ils se côtoient, tombent amoureux et s’embrassent, mais cette histoire d’amour a une fin tragique avec le meurtre d’Ah Eum.

Ah Eum traverse la rivière de l’au-delà, mais Lee Yeon gèle la rivière pour bloquer la barque. Il s’agenouille devant Ah Eum, lui dit de se réincarner et promet de la retrouver. Il lui donne sa perle de renard et l’embrasse.

Au fil des ans, Lee Yeon trouve des femmes qui ressemblent à Ah Eum, mais aucune n’a sa perle. En 1999, il teste la jeune Ji Ah, qui n’a pas non plus la perle. Il lui dit alors d’oublier ce qu’elle a vu, sinon il la tuerait. En 2020, Ji Ah lui dit qu’elle l’attendait et le poignarde avec une seringue.

« Peut-être que j’aurais dû la tuer à ce moment-là » – Lee Yeon

Chapitre 2 – Je t’attendais

En 2020, Lee Yeon se réveille avec une migraine et prévient Ji Ah que si ses explications sont insatisfaisantes, il la punira en lui prenant ses yeux qui ont vu ce qu’elle n’aurait pas dû voir. Elle accepte.

Ji Ah note qu’il n’a pas changé depuis 1999 et Lee Yeon confirme qu’il est un renard à neuf queues. En 1999, il avait suivi l’odeur du sang et a sauvé une petite fille qui se montre aujourd’hui ingrate. Ji Ah s’enquiert sur ses parents, que Lee Yeon pense morts, mais elle lui demande de l’aide pour confirmer la vérité en le menaçant, désespérée, avec les enregistrements. Lee Yeon, désintéressé, la rend aveugle d’un œil, mais Ji Ah fait un pari : elle jette la clé USB dans son thé, rendant inutilisable les enregistrements, et Lee Yeon lui devient redevable.

Ailleurs, les renards Lee Rang et Ki Yoo Ri (qui oublie presque de cacher sa queue de renarde) se rendent aux funérailles des victimes de l’accident de bus, pour y apprécier la tristesse des familles. Un jeune homme (Kim Hwan Young) y reconnaît Lee Rang : ils s’étaient croisés devant une fontaine à souhait. Dans un flashback, on voit que Lee Rang souhaitait que son frère soit misérable pour toujours tandis que le jeune homme voulait épouser sa petite amie mais que ses parents étaient contre. Lee Rang avait alors proposé son aide. Au présent, Lee Rang déclare que le jeune homme peut se marier maintenant que les parents sont morts.

Il se trouve que l’anesthésiant utilisé par Ji Ah vient de la clinique vétérinaire de Gu Shin Joo, qui est effaré par la nouvelle. Apparemment, les pouvoirs de Lee Yeon ne marchent pas toujours sur les humains, ce pourquoi les souvenirs de Ji Ah n’ont pas été effacés en 1999, et il lui a rendu la vue car un renard doit toujours rendre la pareille.

Chez elle, Ji Ah visionne des vidéos de famille de son enfance, pleure, et rêve que ses parents lâchent un crâne vers elle. Elle se réveille en sursaut. Au travail, ses collègues ont aussi fait des cauchemars.

Au bureau de l’immigration de l’au-delà, Hyun Eui Ong briefe les victimes de l’accident sur les étapes du jugement. Lee Yeon arrive et demande à Tal Eui Pa si Ah Eum a été réincarnée. Peu lui importe si c’est maintenant une fille ou un garçon, du moment qu’Ah Eum n’est pas trop vieille pour qu’ils puissent profiter du temps qui lui reste. La réaction de Tal Eui Pa laisse à penser qu’Ah Eum s’est bien réincarnée, mais Eui Pa le prévient que la retrouver chamboulera à nouveau la destinée de Lee Yeon.

Lee Yeon et Ji Ah se retrouvent au restaurant Snail Bride. Lee Yeon apprend à Ji Ah que ses parents ne sont pas inscrits sur les listes des morts : les parents seraient donc vivants, mais Lee Yeon ne sait pas où ils sont. Reconnaissante, Ji Ah s’excuse pour l’anesthésie, apprend que d’autres renards ressemblant à des humains vivent en ville et devine que Shin Joo est aussi un renard. D’ailleurs, ce dernier est en train d’examiner (i.e. discuter avec) un chien dans sa clinique vétérinaire.

Lee Yeon ne souhaite pas aider Ji Ah et la prévient des dangers liés à son monde, mais Ji Ah veut retrouver ses parents. Lorsqu’elle apprend la mort de la mère de Sae Rom, elle se souvient des cauchemars et Lee Yeon parle de « cauchemars contagieux ». Il lui demande alors si elle veut visiter son monde.

Un pêcheur remonte un crâne dans son filet. Lui et ses collègues reconnaissent une dent et devinent l’identité du mort. Ji Ah et le policier Baek investiguent de leur côté tandis que non loin du bateau, Seo Kyung Hee (Do Yeo Jin) pleure son père dont on a retrouvé le crâne et se fait réconforter par Lee Rang.

Il se trouve qu’un collègue (Son Woo Hyun) de Ji Ah est une entité surnaturelle qui se nourrit de cauchemars. Lee Yeon le combat sous les yeux de Ji Ah, qui voit le parapluie se transformer en épée. Il répète qu’elle est une humaine faible quand elle se fait prendre en otage, souhaitant la dissuader de plonger plus dans son monde. Il s’avère que c’est Lee Rang qui a mené le monstre au studio de Ji Ah. Pour finir, le monstre est puni dans le réfrigérateur de Lee Yeon, jusqu’à accepter d’appeler Lee Rang pour convenir d’un rendez-vous auquel c’est Lee Yeon qui se rend.

Les frères discutent : Ah Eum n’est pas morte, sinon Lee Rang aurait déjà nargué Lee Yeon avec son corps. On apprend que Lee Yeon a abandonné son statut mais aussi Lee Rang pour une humaine, ce pourquoi Lee Rang lui en veut. Lee Rang dit savoir où se trouve Ah Eum et esquisse un mauvais sourire quand Lee Yeon ne le croit pas et s’en va.

Ji Ah et Lee Yeon s’en vont vers l’île du pêcheur : l’une ne pense pas que le cauchemar à propos de ses parents et d’un crâne soit une coïncidence malgré les avertissements de Lee Yeon, l’autre se demande ce qui les attend puisque c’est l’île où se trouvait Ah Eum et à qui Ji Ah ressemble fortement.

Arrivés sur l’île, c’est la fille du mort qui les accueillent. Ji Ah interviewe la fille et apprend que le père avait rêvé de son épouse décédée avant de disparaître dans une tempête. Lee Yeon en déduit que c’est la fille qui aurait dû mourir. Néanmoins, la jeune fille les invite à dormir chez elle et le duo reste ensemble malgré les chamaillades.

Les pêcheurs se lamentent sur leur malchance d’avoir trouvé le crâne. Celui qui l’a remonté fait même des crises de panique. Ji Ah tente d’interviewer deux pêcheurs qui se montrent désagréables mais qui réfrènent leur violence devant la caméra. Ji Ah qui tente d’interviewer des villageois, mais ceux-ci fuient tous. Lee Yeon propose alors d’interviewer d’autres personnes et se dirige vers la forêt, mais les esprits, abandonnés, sont tous partis.

Ne reste qu’une jeune fille (Kim Sun Yool), esprit de l’arbre qui garde le village. Questionnée sur les tragédies récentes, elle répond ne rien savoir, mis à part qu’un mauvais esprit était arrivé aux alentours de la guerre de Corée, sans qu’elle n’ait le pouvoir de l’arrêter. Enchaînée à l’arbre par les prières humaines, elle est libérée lorsque Ji Ah coupe la corde de prière. En remerciement, l’esprit affirme que Ji Ah a un lien avec l’île (alors qu’elle est sûre de ne jamais être venue) et lui suggère de se rendre au nord avant de disparaître.

La fille du pêcheur décédé participe à une cérémonie avec une shaman qui demande à la mer de rendre le corps du père pour que son âme repose en paix. Soudainement, la shaman s’arrête et s’écrie que le corps du père est revenu sur l’île avant son crâne.

Au nord de l’île, Lee Yeon et Ji Ah trouvent une cave. Avec une impression de déjà-vu, Ji Ah se rend compte que ses parents avaient pris une photo devant cette cave alors que sa mère était enceinte d’elle. Elle se demande pourquoi ses parents étaient venus sur l’île. De retour à leur hébergement, Ji Ah informe Lee Yeon que son foie est en mauvaise santé et son rire lui rappelle Ah Eum. Une fois la demoiselle endormie, il tente une nouvelle fois de faire réagir sa perle de renard, sans succès.

Le lendemain matin, Ji Ah se réveille seule dans sa chambre tandis que Lee Yeon négocie avec les villageoises : il leur donnera du ginseng sauvage, ingrédient rare et onéreux, si elles parlent avec Ji Ah. On apprend donc que ce n’est pas la première fois qu’un crâne est trouvé : il y a eu 4 autres cas, le premier datant de 1954.

Lee Rang téléphone à Yoo Ri et lui demande une faveur. Il affirme que la maison hantée est maintenant ouverte, tandis que deux pêcheurs meurent.

Ji Ah trouve le pêcheur qui a remonté le crâne, mais ce dernier, paniqué, la prend pour un fantôme et l’attaque. Lee Yeon intervient, le pêcheur fuit. Lee Yeon soigne l’épaule blessée de Ji Ah à l’aide d’herbes, mais celle-ci se plaint que ça brûle. Des sortes d’écailles se propagent alors sous sa peau et Ji Ah attrape Lee Yeon à la gorge : ce n’est apparemment pas Ji Ah. L’entité déclare que « ça fait longtemps » et qu’elle est celle qu’il attendait. En caressant le visage de Lee Yeon, elle lui demande pourquoi il l’a tuée.

Mon avis

Le mystère s’épaissit ! Est-ce Ah Eum qui possède Ji Ah ou quelqu’un d’autre ? Comment Ah Eum est-elle morte il y a 600 ans ?

Maintenant que l’étape « les renards à neuf queues existent », on commence une double quête : Lee Yeon cherche Ah Eum et Ji Ah cherche ses parents. Les deux quêtes seraient-elles liées ? Après tout, de par mon expérience de dramavore, je suis persuadée que Ji Ah est la réincarnation d’Ah Eum, mais où est la perle du renard ? J’ai le sentiment que c’est lié aux parents disparus de Ji Ah. Celle-ci aurait-elle un secret de naissance ? Surtout que les pouvoirs d’hypnose de Lee Yeon ne fonctionnent pas sur elle.

Je suis surprise de voir la relation de Lee Yeon et Lee Rang aussi vite révélée. Il devient clair que Lee Rang s’est senti abandonné par son frère, d’autant plus que je soupçonne des problèmes d’intégration auprès des renards : il n’a qu’un œil sur deux qui brille quand il utilise ses pouvoirs, peut-être n’est-il qu’un demi-renard ? En tout cas, sa blessure émotionnelle s’est transformée en colère, mais il me paraît surtout être un renard malavisé : il a tué les parents d’un jeune homme pour lui permettre de se marier, j’ai aussi l’impression qu’il a tué les pêcheurs pour la fille du mort, etc. Serait-ce une notion distordue du « un mal pour un bien » ? Dans tous les cas, il sait jouer de son charme, et je garde le sentiment que d’autres forces sont en jeu.

Tale of the Nine-Tailed EP02

Autre question : Lee Yeon a la tâche de punir tous les esprits meurtriers mais ne semble pas avoir été missionné pour tuer Lee Rang. Étrange, vu le passif de celui-ci. Une telle mission tombera-t-elle bientôt ? Si c’est le cas, je pressens un mélodrame. Sinon, je reste aussi curieuse de la relation entre Lee Rang et Ki Yoo Ri : on dirait un mentor et son disciple.

En tout cas, je continue d’apprécier le visionnage et j’adore l’humour pince-sans-rire de Lee Yeon que Lee Dong Wook joue brillamment ce renard à neuf queues qui a de la compassion, qui ne jure que par la glace menthe-chocolat, qui a le mal de mer et qui est au final un grand romantique. Côté audimat, on est descendu à 5,557 % mais cela reste un bon taux (dans les 5 %) pour tvN ! Et vous, quel est votre ressenti sur ce début de drama ?

Tale of the Nine-Tailed EP02

Sources : Viki, Soompi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.