You Are My Hero (2021)

[Récap] You Are My Hero : épisodes 1-2 + premières impressions

La dramavore que je suis n’a absolument aucun self-control. Oui, j’ai encore commencé un nouveau drama. Pour ma défense : je l’attendais et il vient tout juste de sortir et je suis déjà sous le charme ! Du coup, voici mes premières impressions sur les épisodes 1 et 2 du drama chinois You Are My Hero avec leur récap.


SOMMAIRE
Récap de l’épisode 1
Récap de l’épisode 2
Premières impressions

RÉCAP ÉPISODE 1

Il y a deux ans. Un braquage à main armée se produit dans une bijouterie pleine de clients. Une équipe d’intervention SWAT est déployée et prend ses marques à l’extérieur et à l’intérieur, mais un citoyen fait un malaise dans la boutique. MI KA (Sandra Ma), une jeune étudiante en médecine, se porte volontaire pour le traiter et tente de tenir tête aux braqueurs, qui repèrent la police. Ils lancent une grenade dehors mais le SWAT qui s’est infiltré investit les lieux.

Mi Ka est prise en otage. Un agent masqué la sauve, mais un braqueur avait mis un grenage dégoupillé dans la main de Mi Ka, qui ne doit donc pas lâcher la grenade. La jeune fille panique physiquement mais a la tête assez froide pour se savoir en état de choc. Son attitude et son nom unique retiennent l’attention de l’agent masqué. Il la réconforte : « Je suis là, il ne t’arrivera rien » et l’amène sur un terrain vague où Mi Ka réussit à lui passer la grenade, doigt après doigt.

  • You Are My Hero 01
  • You Are My Hero 01
  • You Are My Hero 01
  • You Are My Hero 01
  • You Are My Hero 01

Deux ans plus tard. Mi Ka, interne, se prépare pour sa journée et promet à sa colocataire et amie YE XIAO MAN (Cao Su Su) de réussir à la soigner, même si celle-ci semble lasse après sa troisième rechute.

Dans un avion, XING KE LEI (Bai Jing Ting) prend un steward en otage et intimide une mère et son fils. En réalité, c’est une simulation de détournement d’avion pour une ligne de vol souvent à risque. Ke Lei, capitaine de l’équipe d’assaut Tigre, explique à l’équipe les actions à mener. Le capitaine Xing est populaire auprès des hôtesses de l’air qui lui donne leurs numéros, stockés dans un de ses trois téléphones.

À l’hôpital, les nouveaux internes sont réunis pour être briefés sur un entraînement au sauvetage d’urgence, qui leur vaudra à la fin un certificat. Le médecin CHEN TAO (Chen Mu Yi) affirme à ses collègues Mi Ka et XU YAN SHAN (Guo Yang) que cet entraînement n’est que pour la forme. Cependant, l’idée d’un camp de vacances part vite en fumée devant la directrice He de l’hôpital, épouse du chef des forces spéciales, et SHU WEN BO (Chen Hao), leur instructeur adjoint austère et inflexible. Il leur présente le programme d’entraînement et prévient que l’entraînement est « sans contact » : les internes doivent demander une permission à l’instructeur Xing Ke Lei pour quitter la base. Un instructeur qui a une réputation de démon.

Ni une ni deux, les internes commencent un entraînement physique qui les exténue. Par contre, Mi Ka veut tenter de rencontrer le Dr SHAO YU HAN (Wayne Wang), un spécialiste en neurochirurgie qui peut aider Xiao Man et qui se trouve exceptionnellement en échange dans leur hôpital. Elle tente de demande une permission à Shu Wen Bo, qui lui refuse car il n’arrive pas à joindre le capitaine Xing.

Elle décide alors de s’enfuir en douce durant une course dans la nature et espère avoir un taxi sur la route, en vain. Ke Lei la croise en arrivant dans l’autre sens, mais il doit faire demi-tour et elle l’arrête : il finit par l’amener à l’hôpital. Dans la voiture, il lui demande son nom et il se rappelle de la jeune Mi Ka qu’il a sauvée il y a deux ans, mais il n’en dit rien. Il l’interroge sur l’entraînement : Mi Ka finit par lui raconter sans filtre, et sans savoir que c’est lui, toutes les très mauvaises rumeurs qui courent sur lui et sur ce « certificat pour la forme ».

Mi Ka arrive à l’hôpital alors que le Dr Shao se prépare à opérer la tumeur de Mo Xiao Hui. Elle se glisse dans la salle d’observation, normalement réservée aux médecins. C’est une craniotomie éveillée que le Dr Shao effectue. Malgré une crise épileptique et une tumeur très proche des nerfs liés à la main qui inquiètent tous les médecins, le Dr Shao reste calme et l’opération est un succès. Les médecins applaudissent le Dr Shao et devant les éloges sur sa maîtrise et son sang-froid, il répond : « Nous devons prendre toutes les précautions pour parer toutes les urgences qui pourraient arriver » et qu’une main stable se pratique physiquement et non avec les mots.

RÉCAP ÉPISODE 2

Mi Ka attend de pouvoir parler avec le Dr Shao, mais il la prend pour une fan et s’enfuit dans l’ascenseur. Mi Ka dévale les escaliers et le rattrape au rez-de-chaussée. Elle souhaiterait qu’il examine le cas Xiao Man, atteinte d’un gliome, mais il refuse. Lorsqu’elle finit par affirmer qu’il vaut mieux être peu professionnelle et s’attacher émotionnellement que de devenir un médecin insensible, il se laisse persuader et repart avec tous les documents médicaux que Mi Ka avait préparé en amont.

You Are My Hero 02

Sur le retour, elle croise Ke Lei au supermarché, qui la ramène au camp. Au portail, elle apprend qu’il est le fameux capitaine Xing, qui demande un rassemblement immédiat. Il se présente aux internes et les punit tous à courir des tours de terrain à cause des internes qui se sont soustraits à l’entraînement du jour par mensonge ou par disparition en douce. Xing Ke Lei déplore la condition physique pitoyable des internes et, Mi Ka lui ayant exposé tantôt l’attitude insouciante de ses pairs, souligne l’importance de cet entraînement.

Plus tard, Mi Ka confie à Yan Shan qu’elle pense que Ke Lei lui a tendu un piège : il s’est montré bienveillant en la conduisant à l’hôpital, mais c’était pour écouter ce qu’elle avait à dire. Résultat des courses : punition générale. Cependant, Mi Ka veut son certificat et n’a d’autre choix que de demander pardon auprès de Ke Lei. Au final, elle s’en sort avec un démérite et une autre punition, récurrer les toilettes, mais c’est sa dernière chance. Une fois Mi Ka sortie de son bureau, Ke Lei sort de son tiroir le cadeau et la carte qu’elle avait envoyés par le passé à son sauveur. (Aww.)

En plein nettoyage de toilettes, Mi Ka s’en va chercher un produit. Ke Lei arrive à ce moment-là pour inspecter les toilettes, mais Mi Ka pense qu’il utilise les toilettes et attend dehors. D’autres policiers arrivent. L’un d’eux se met à taquiner Mi Ka, qui reste impassible, puis Ke Lei, qui le punit à courir. L’heure est avancée quand elle finit de nettoyer les toilettes et les salles de douche sont fermées, à son grand dépit. Elle croise alors le capitaine Xing, qui lui ordonne de nettoyer le sol des douches… et qui lui donne les clés de la salle de douche. Il lui donne donc implicitement accès aux douches.

Xing Ke Lei décide d’entraîner les internes et envoie à Shu Wen Bo à sa place pour s’occuper de l’interview et d’un tournage pour une vidéo promotionnelle. En formation, Ke Lei enseigne aux internes l’évacuation en civière et demande la participation de Mi Ka en tant que patiente, à l’amusement de ses pairs.

Heure de la toilette pour Yan Shan et Mi Ka. Cette dernière décide de se laver les cheveux, sales après sa soirée de nettoyage, et demande à Yan Shan de l’aider. Cependant, son amie est déjà partie et c’est Ke Lei qui est à ses côtés. Il l’aide silencieusement et Mi Ka renverse de l’eau par terre par surprise. Elle finit même par glisser sur l’eau savonneuse et atterrit sur Ke Lei… dans la même position qu’il y a deux ans, durant le braquage. Heureusement, rien de cassé.

Wen Bo est allé chercher la scénariste et réalisatrice RUAN QING XIA (Jiang Pei Yao) qu’il ne reconnaît pas tout de suite, car apparemment très différente de sa photo « photoshoppée ». Il tente de se rattraper maladroitement puis s’étonne aussi de sa grande valise… pour seulement trois jours.

Il la conduit à ses quartiers, mais la fermeture éclair de la valise lache et son contenu se retrouve par terre. Il tente de l’aider, mais la nervosité le gagne devant les sous-vêtements de Qing Xia qui découvre et pleure sa palette de maquillage cassée. Wen Bo se propose de lui en racheter une, mais cette palette est introuvable en Chine.

Les internes passent un examen de simulation d’évacuation en civière, mais les groupes échouent chacun leur tour. Lorsque Ke Lei recale également Mi Ka, sans raison valable au premier abord, elle proteste. Ke Lei lui fournit alors un casque et son groupe repasse son tour, cette fois-ci avec Mi Ka dans la civière. Secouée et pas sereine du tout dans la civière, elle comprend et accepte alors la remarque de Ke Lei, qui lui donne rendez-vous dans l’après-midi pour une formation en tête à tête.

Mi Ka s’apprête à rejoindre le capitaine Xing mais le Dr Shao lui apprend par téléphone qu’un collègue à l’étranger fait des recherches sur le cas de Xiao Man. Le chirurgien demande à voir Xiao Man pour plus d’examens. Mi Ka est la seule à pouvoir accompagner Xiao Man à l’hôpital, donc elle s’enfuit devant Ke Lei médusé face à cette « folle ».

Wen Bo présente les véhicules de terrain à Qing Xia, puis les outils technologiques utilisés par les forces spéciales, parmi lesquels un gant avec batterie en lithium qui sert à capturer les suspects en leur faisant perdre toute résistance. Il demande si Qing Xia veut tester. Elle répond par l’affirmative et s’apprête à prendre un gant à tester, mais Wen Bo attrape son bras avec le gant allumé, ce qui fait crier la jeune femme qui « teste » les effets du gant.

À l’hôpital, le Dr Shao apprend aux deux amies que son institut de recherche est en train de tester un nouveau médicament qui semble se montrer efficace jusqu’à présent. Le Dr Shao peut aider Xiao Man à intégrer le groupe d’essai clinique, mais la recherche se déroule à l’étranger : si les dépense médicales sont prises en charge dans le cadre de la recherche, les coûts de vie sont à leur charge. Mi Ka se propose de demander de l’aide à ses parents, ce qu’elle n’avait même pas fait pour elle-même, mais Xiao Man préfère y réfléchir à deux fois.

Au camp, les hommes jouent au basketball et se font laminer par Ke Lei qui semble frustré et sur les nerfs. Mi Ka arrive au moment où l’entraînement reprend, mais comme elle est partie sans permission une seconde fois, même si elle a envoyé un message à Ke Lei, celui-ci la renvoie de la formation. Il ne la pense pas apte au sauvetage d’urgence alors qu’elle manque de discipline et fait passer ses raisons personnelles avant tout. Mi Ka crie et pleure : elle n’est pas là juste pour obtenir un certificat mais vraiment pour apprendre à sauver ceux qui en ont besoin et décide de rester malgré tout.

Wen Bo et Qing Xia sont témoins de la scène. Il s’avère que Qing Xia est une amie de Mi Ka et qu’elle connaît bien sa personnalité acharnée et altruiste. Heureusement, la soirée se termine avec une bonne nouvelle : le Dr Shao a trouvé un fonds de charité pour aider Xiao Man. Le lendemain matin, l’entraînement des internes continue, mais Mi Ka, présente sur le terrain, n’est effectivement pas appelée lors de l’appel.

PREMIÈRES IMPRESSIONS

J’adhère complètement ! You Are My Hero, de son titre original 你是我的城池营垒, me plaît déjà beaucoup avec sa réalisation et ses personnages.

Le drama chinois commence avec une ouverture aux couleurs délavées, presque en noir et blanc, pour marquer ce début dans le passé plutôt émotionnel pour nos deux protagonistes, avant d’enchaîner sur le temps présent. J’ai beaucoup aimé les choix de colorimétrie, mis en contraste avec les situations similaires du passé qui se recréent au présent.

D’ailleurs, ces situations parallèles servent vraisemblablement à rafraichir la mémoire de Mi Ka comme de Ke Lei. Si la jeune interne ne le reconnaît pas encore, il paraît déjà évident qu’elle avait marqué Ke Lei, qui semble être plus souple quand il s’agit d’elle. Néanmoins, j’aime beaucoup l’importance qu’il accorde à l’entraînement et j’ai tendance à lui donner raison sur les capacités physiques nécessaires dans les sauvetages d’urgence.

Par ailleurs, j’apprécie aussi beaucoup Mi Ka, qui s’avère d’ores et déjà être une jeune fille intelligente, courageuse, déterminée, loyale et très altruiste. En tout cas, elle a rapidement charmé le Dr Shao que j’attends également de découvrir plus en détail, mais j’aime déjà le fait qu’il soit humain. Je pressens une relation du genre maître / apprentie qui a déjà de quoi me plaire. Bref, de ce que j’ai vu, Mi Ka est une héroïne comme je les aime. Sans compter que sa dynamique avec Ke Lei me fait déjà rire, malgré les petits malentendus qu’il peut y avoir entre eux.

You Are My Hero 02

Qing Xia et Shu Wen Bo me font déjà rire également. La jeune réalisatrice au caractère plutôt enjoué semble avoir la tête sur les épaules et ne se démonte pas aussi facilement. À côté, Shu Wen Bo est sûr de lui quand il s’agit de ses troupes, mais socialement, il semble si facile à troubler ! La relation s’annonce déjà haute en couleur.

Bien que le drama soit adapté d’un roman (publié sur le web en 2012 puis en format papier en 2017), je vous avoue que le synopsis me rappelait fortement le drama coréen Descendants of the Sun. S’il y a bien une scène qui m’a très légèrement fait penser à une certaine scène de téléphone du drama coréen, je découvre là un nouveau drama différent qui me plaît déjà beaucoup !

En tout cas, ce début de drama m’a conquise. J’apprécie les protagonistes, leurs personnalités, leurs relations. J’aime également le jeu des acteurs et la réalisation fluide avec des couleurs vraiment belles et des très jolis plans.

Sources : YouTube de Croton MEGA HIT (1) (2)

3 réflexions sur « [Récap] You Are My Hero : épisodes 1-2 + premières impressions »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.