Lovely Us (2020)

[Critique] Lovely Us : d’amour et d’amitié d’enfance

Retour sur le drama chinois Lovely Us : tranche de vie trop méconnue dans laquelle nous suivons cinq adolescents dont j’ai adoré l’amitié.

Informations

Titre original : 如此可爱的我们 (rú cǐ kě ài de wǒ men)
Titre anglais : Lovely Us
Pays : Chine
Genres : comédie romantique, tranche de vie
Nombre d’épisodes : 16 épisodes de 44 minutes
Diffusion : du 31 juillet au 7 août 2020 sur iQIYI
Réalisation : Mao De Shu (I Cannot Hug You 1 & 2)
Scénario : Yang Liu
Tourné du 30 nov. 2019 au 21 jan. 2020 à Wuhan et Zhenjiang

Synopsis

Huang Cheng Zi, Tan Song, Zhu Jin Xiao, Chen Zui et He Jin Chao sont voisins et amis d’enfance. En 2007, ces cinq adolescents de seize ans font toujours les quatre cents coups ensemble. Leur quotidien est bercé de rires, de sourires, de déceptions, d’amitié et sera bouleversé par les premiers amours et leurs incertitudes sur le futur.

Bande-annonce

Distribution

Court récit initiatique

J’ai commencé ce drama chinois sur recommandation de Clara du discord DramAddict et je ne regrette pas mon choix. Moi qui adore les belles histoires d’amitié comme Reply, When We Were Young et Hospital Playlist, j’ai également beaucoup aimé Lovely Us mais, étrangement, je n’ai pas grand-chose à dire dessus.

D’ailleurs, en commençant le drama, j’admets avoir eu un peu peur, car le premier épisode comporte une péripétie qui me rappelait beaucoup When We Were Young (une histoire de vélo). J’ai alors craint que Lovely Us ne soit qu’une copie en quelque sorte. Heureusement, le drama s’éloigne et se démarque, notamment avec des personnages différents, d’autres dynamiques et un style bien distinct.

D’un format de 16 épisodes, ce drama chinois est relativement court. Il se finit même assez rapidement, et si la fin m’a un peu laissé sur ma faim car j’aurais aimé la résolution finale d’un certain arc, la tranche de vie se clôture bien. En effet, nous suivons les protagonistes durant leur adolescence et nous les voyons réfléchir sur leur futur, mais il s’agit bien là d’une tranche de vie et non pas d’un vrai passage à l’âge adulte, même si nous voyons les personnages grandir et mûrir.

Lovely Us

Du rire et de l’amitié

Lovely Us, c’est l’histoire de cinq adolescents aussi soudés que les doigts de la main, malgré leurs personnalités toutes différentes. Qu’est-ce qu’ils m’ont fait rire ! J’ai autant ri de leurs « bêtises » que de leurs relations. En effet, d’un humour « adolescent », ce drama chinois met de bonne humeur et fait du bien au moral avec une ambiance jeune et familiale.

Si le drama comporte de la romance, notamment les premières amourettes, il met beaucoup en avant l’amitié qui lie les amis d’enfance, qui se soutiennent et se taquinent à longueur de journée.

J’ai beaucoup apprécié les personnages, tous différents les uns des autres, et leurs dynamiques. J’ai aimé Cheng Zi, jeune fille espiègle qui respire la joie de vivre et qui se chamaille sans arrêt avec Tan Song, adolescent ordinaire tout à fait attachant joué par un Marcus Li décidément brillant dans les rôles de jeune fripons. Sans compter Jin Zhao, leur co-conspirateur, pour un trio parfois diabolique aux déboires scolaires qui fait soupirer autant leurs parents que leurs amis.

J’ai beaucoup apprécié Jin Xiao, la grande sœur appelée « ge » (« grand frère ») qui fait peur à tout le monde mais qui est en fin de compte très protectrice. Elle semble toujours désespérée devant les bêtises de ses amis, mais ils ne lui sont pas moins précieux et malgré ses réticences verbales, elle finit toujours par les suivre dans leurs délires. Enfin, j’ai toujours un petit pincement au cœur quand je pense à Chen Zui, intelligent, discret et empathique.

Lovely Us est donc un tout plein de belles relations entre des amis d’enfance qui se connaissent par cœur et qui se croient invincibles mais qui s’avèrent être également fragiles et sensibles. Une autre facette de leurs vies est également présentée avec leurs relations avec leurs parents. S’ils n’occupent pas tant que ça l’écran, certains arcs leur sont quand même consacrés et permettent aussi aux enfants de grandir. Le tout porté par une distribution au point et qui nous embarque parfaitement dans ses aventures.

Sur fond de nostalgie

Comment parler de Lovely Us sans évoquer l’environnement ? Les personnages sont nés dans les années 1990 et évoluent en 2007. Il s’agit là d’une chronologie qui me parle beaucoup puisque je suis de cette génération et que j’ai moi-même grandi avec un pied dans la culture chinoise.

Ainsi, nostalgie à fond, encore plus qu’avec la série coréenne de Reply, lorsque je vois les titres qui sont pris en référence pour un certain arc. Quel coup de vieux ce fut de repérer Secret à la télévision, ce vieux film taïwanais de 2007 qui m’avait tant fait pleurer !

Par ailleurs, les personnages sont fans de Jay Chou et sa tournée mondiale est même plus qu’évoquée. Sans compter les « vieilles » chansons entendues et dont je ne connais même plus les titres.

Conclusion

Envie d’un petit instant de rire et de bonne humeur sans prise de tête ? Je vous conseille grandement Lovely Us et ses adolescents super attachants. Déjà vu et envie d’autre chose ? Rendez-vous sur ma recommandation de 5 dramas du type feel good.

Lovely Us

Sources : Chinese Drama Info | Douban

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.